La RATP passe aux méthodes de test de charge et de performance agiles avec NeoLoad

Face aux attentes croissantes des utilisateurs en matière de rapidité et de qualité des applications, la RATP a décidé de mettre en place une démarche de gouvernance de la performance basée sur le développement et le test agiles. A la clé, des gains de performances multipliés par quatre et une capacité à détecter les problèmes de performance très tôt dans le processus de développement.

La RATP exploite sur son territoire historique l’un des premiers réseaux multimodaux au monde.
Il comprend :

  • 14 lignes de métro
  • 12 lignes de RER
  • 17 lignes de tramway
  • 1plus de 350 lignes de bus
  • 1une navette automatique reliant l’aéroport de Paris Orly à la capitale (Orlyval).

Ce réseau collectif est l’un des plus denses au monde : il est au service de 11 millions d’habitants concentrés sur un territoire de 12000 km². Chaque année, la RATP gère ainsi quelques 4 milliards de voyages en Ile-de-France.

Les applications mobiles au cœur du travail des agents

Pour faciliter le travail quotidien de ses agents et pour gérer la complexité de ses opérations, la RATP développe et utilise un grand nombre d’applications, dont une partie de plus en plus importante est destinée à un usage mobile. Parmi ces logiciels, les machinistes – les chauffeurs de bus – utilisent iBus, application mobile leur permettant de gérer un certain nombre d’opérations : connaitre ses heures de service, être tenu informé des travaux en cours, poser des congés, etc.

Souhaitant refondre l’application iBus afin d’avoir un portail unique à la fois plus facile d’utilisation et plus facile à maintenir, la direction informatique de la RATP faisait face à plusieurs challenges.
« Avec plus de 15 000 machinistes utilisant plusieurs fois par jour l’application iBus, 40 000 pages vues par heure et des pics de fréquentation très importants – par exemple avant les prises de service –, nous faisions face à des problèmes de lenteur, affaiblissant l’adhésion des utilisateurs » , commente Alexis Bourgeois, Chef de projet MOE au sein de la direction informatique de la RATP. « Pour la refonte d’iBus et, plus largement, pour nos futurs développements, nous avons voulu mettre en place une démarche agile permettant de maîtriser la performance sur tout le cycle de développement. Avec un objectif central : garantir la performance dès le démarrage, qui représente l’aspect le plus critique vis-à-vis des utilisateurs. L’application doit marcher et être rapide. »

Passer à la vitesse supérieure avec le test agile

Pour atteindre ses objectifs, l’équipe d’Alexis Bourgeois devait notamment revoir la manière dont les tests en charge et performance étaient menés en environnement agile.
« Avec des cycles de développement de plus en plus courts et des exigences de qualité de plus en plus élevées, il est essentiel de tester le plus tôt possible et d’éviter de repousser cette phase cruciale à la fin des sprints, tout en assurant une collaboration plus étroite entre les équipes de développement et les équipes d’opérations. Or, cela est difficile à faire sans les ressources et les outils nécessaires pour y arriver», souligne Alexis Bourgeois.

Accompagné par Adservio, spécialiste de l’assurance qualité et du développement IT, la direction informatique de la RATP a adopté la solution de test en charge NeoLoad de Neotys.
NeoLoad permet aux équipes de développement agiles de concevoir et réaliser rapidement des tests de charge et de performance des applications web, et d’automatiser une partie de ces tests dans le processus d’intégration continue pour limiter le risque de rencontrer des problèmes lorsque les applications sont en production.

« S’il est trop contraignant de faire des tests complets à chaque étape de chaque sprint, NeoLoad nous permet de nous organiser en amont pour automatiser une partie des tests, identifier les zones de risque probables et, plus généralement, d’intégrer le sujet de la performance très tôt dans le cycle de développement, »précise Alexis Bourgeois. « NeoLoad permet d’avoir la vision de l’utilisateur et d’avoir une approche globale et itérative du test, à l’opposé des analyses de performance en silos qui ne permettent pas de diagnostics précis. »

Des gains tangibles

Grâce à la mise en place de NeoLoad et du test agile, la direction informatique de la RATP a multiplié par quatre les performances de l’application iBus, notamment en termes de temps de réponse, de stabilité et de fluidité.

Le test agile a également un impact positif sur la maintenance, grâce à l’analyse de la performance en continu après la mise en service de l’application, mais également grâce à la diminution des interventions techniques – et donc de leur coût – en situation de production.

« L’automatisation des tests est une clé pour limiter leur coût, même si la maintenance de cette automatisation représente elle-même un coût », commente Alexis Bourgeois. « NeoLoad participe enfin à une meilleure collaboration entre les équipes de test et les équipes de développement, une nécessité pour mettre en place une vraie approche agile. »

Entreprise
RATP
Secteur d’activité
Transport
Effectif
60,000+
Pays
France